Tel

+0608227199

E-mail

christellebas57@gmail.com

Horaires d'ouverture

sur RDV à Thionville (57)


TÉMOIGNAGES

La médiation conjugale : une application singulière de la médiation familiale par Marianne Souquet, Médiatrice familiale, formatrice

Que vous a apporté la médiation ?


« Cela m’a permis de me faire entendre par mon époux, de mieux comprendre son point de vue et de prendre du recul par rapport à la situation ».


« La possibilité de se dire des choses importantes sans les réactions typiques de se fâcher ou partir en claquant la porte. Une autre vision de ma relation, avec des portes qui s’ouvraient pour essayer d’améliorer notre vie quotidienne. »


« J’ai appris à dire certaines choses que je n’avais pas encore osé dire et j’ai appris à prendre le temps avant de répondre, à écouter. »


« Comprendre les besoins de l’autre qui sont différents des miens.»


« Prendre du recul dans les reproches. Ce que dit l’autre me touche moins. »


« La solution à mes problèmes tout simplement ou plutôt la voie qui m’a menée vers la solution proprement dite. »


« Un remise à plat des problèmes, un espace pour exprimer mes sentiments en présence d’un tiers éclairant. »


« Une fenêtre. Une autre vision. L’écoute. La possibilité de poser des bagages pendant un instant, de souffler et de pouvoir analyser la situation. Comprendre que la réussite de la médiation familiale passait pour moi par un travail personnel »


On peut voir que beaucoup de ces remarques touchent à la communication et l’interaction dans le couple.
L’effet d’apprentissage paraît clair : les personnes ont appris à s’écouter, à se parler, à prendre en compte leurs besoins et les besoins de l’autre personne.
Ils apprennent à reconnaitre et nommer leurs différences et leurs différends, sans pour autant entrer systématiquement dans le conflit. Ils se mettent d’accord sur « comment se disputer ».
Et si le couple finit par se séparer, la séparation est moins conflictuelle et de fait moins difficile à vivre pour les enfants.


Exemples de situations :
-Un médecin de famille oriente vers une médiation de couple : Martine est enceinte et veut garder l’enfant, Boris veut qu’elle avorte ; ils ont déjà deux enfants.
-Bernard et Christine ont chacun 3 enfants d’une précédente union. Ils ne vivent pas ensemble et s’interrogent pour faire évoluer le quotidien de leur relation : l’organisation du moment ne convient plus. Ils veulent faire une médiation.
-Annie et Olivier rencontrent de grosses difficultés de communication dans leur couple. Tous deux ont des métiers prenants ; elle est ingénieur et il est aiguilleur du ciel ; ils ont deux enfants de 4 ans et 1 an. Madame est invitée par son thérapeute à envisager une médiation de couple.